Image default
Gastronomie

Cuisine commerciale : comment optimiser la gestion de stock ?

Cuisine commerciale : comment optimiser la gestion de stock ?
Rate this post

De nombreux restaurants s’appuient sur des systèmes d’inventaire obsolètes pour gérer leurs approvisionnements. Cependant, l’industrie de la restauration étant confrontée à de faibles marges bénéficiaires, il est crucial pour les restaurateurs d’optimiser tous leurs processus, y compris la gestion des stocks en cuisine. Passez en revue vos pratiques d’inventaire et identifiez les inefficacités. Ensuite, utilisez ces conseils pour améliorer votre routine et réduire les coûts alimentaires. Envisagez de mettre en place un logiciel de gestion des stocks qui s’intègre à vos autres systèmes pour obtenir les prévisions les plus précises.

Gestion financière des stocks du restaurant

L’inventaire est l’une des dépenses commerciales les plus importantes pour les restaurants. C’est une tâche gérée par un economat cuisine. Étant donné que la plupart des entreprises ont plus de stocks qu’elles ne peuvent en vendre, la gestion des stocks représente un investissement considérable. Cela évite aux restaurants de manquer de stock et de voir leurs ventes baisser. Les budgets d’inventaire aident les restaurants à éviter l’obsolescence des stocks et le gaspillage de capital dû à des articles inefficaces.

L’achat d’un inventaire trop important qui doit être vendu dans un délai précis peut obliger le restaurant à vendre les marchandises à prix réduit. Non seulement cela réduit la rentabilité du restaurant, mais cela coûte également de l’argent au propriétaire pour acquérir et maintenir l’inventaire. Pour éviter les dépenses excessives en inventaire, les détaillants établissent fréquemment des budgets pendant les saisons de Noël et d’autres vacances spéciales ou périodes de l’année. Les budgets et la facturation intelligente peuvent aider les gérants de restaurant novices à faire de meilleurs choix sur les choses à acheter.

Compter l’inventaire et organiser les feuilles

Établissez une fréquence fixe pour l’inventaire de votre cuisine. Vous pouvez le faire chaque semaine, tous les deux mois, tous les mois, tous les ans et même tous les jours. Cela dépend des tâches de votre economat cuisine. Lorsque vous vous concentrez sur la gestion des stocks, il devient plus facile d’identifier et de résoudre les problèmes. Facilitez la tâche de vos managers et de votre personnel en organisant des fiches d’inventaire. Assurez-vous que les feuilles sont alignées avec l’emplacement des produits sur les étagères.

Le but est de s’assurer que l’inventeur ne va pas et vient entre les différents endroits. Un niveau nominal fait référence à la quantité minimale d’un article spécifique dans votre inventaire. Par exemple, si le montant de vos articles en stock est inférieur au niveau nominal, assurez-vous de commander ce dont vous avez besoin pour remettre les choses à niveau. De plus, parcourez vos menus pour établir rapidement des niveaux de par précis.

Menus simplifiés de la cuisine

Un restaurant qui propose une grande variété de plats au menu devra stocker une aussi grande variété d’ingrédients. Le surstockage de la cuisine conduit au gaspillage alimentaire. Un menu ciblé, cependant, encourage l’utilisation partagée des ingrédients entre les plats. Il réduit ainsi la probabilité que les aliments se gâtent avant utilisation. La taille de la cuisine a un impact sur le nombre d’options de menu proposées. Il est peu pratique pour une petite cuisine qui n’emploie que deux chefs de proposer une cinquantaine de plats complexes. Le flux de travail sera gravement affecté.

Au lieu de cela, coupez les offres pour inclure les favoris des invités et des plats rapides et faciles à préparer. Lors de la réduction des offres de menu, utilisez également les systèmes de point de vente pour créer un rapport des meilleurs et des pires vendeurs. Les restaurateurs doivent travailler avec le chef cuisinier pour réduire les offres moins populaires et créer un menu simplifié qui répond mieux aux objectifs du restaurant.

Related posts

Pâtisserie : un métier des douces saveurs

sophie

Ma reconversion en tant que restaurateur

Franck

Comment manger les huîtres ?

adrien