Image default
Informatique et Internet

Le management des risques d’un grand projet

Rate this post

Nous avons mis en place un nouveau projet dans mon entreprise à Lille. Il est de grande envergure et beaucoup de personnes travaillent dessus. Cela signifie que tout le monde n’avait pas forcément les compétences adéquates et qu’il a fallu faire des formations.

Des formations comme s’il en pleuvait

Heureusement, nous avons trouvé notre bonheur avec une petite startup qui de prime abord ne paie pas de mine. AllianceCyberTech est une agence spécialisée dans la formation dans les domaines de l’informatique, que ce soit la cybersécurité ou le respect des normes RGPD. Cela nous a été utile pour le projet mais pour moi, cela s’est concentré sur une formation management des risques Nord. Je fais en effet partie pour la première fois des chefs de projet qui doivent gérer l’avancement et le bon déroulement dudit projet. Et tous projets, surtout quand ils sont aussi importants en taille comme en budget, comportent un certain nombre de risques qu’il faut prévoir. Cette formation m’a donc été très bénéfique car j’ai encore beaucoup de choses à apprendre sur le métier de chef de projet. La formation a duré trois jours et la startup s’est déplacée directement dans nos locaux et avec toutes les formations prévues avec eux, ils vont vite devenir des habitués.

Hiérarchiser les risques

Ce projet est prévu sur plusieurs années, la charge de travail est donc immense. Tout au long du projet, il est prévu de faire de nouvelles formations pour acquérir en compétence. Pour les risques, il faut les identifier, les évaluer et les prioriser selon leur ordre d’importance. Certains risques pourraient complètement mettre à mal le projet, ce qui serait désastreux. Ces risques-là doivent donc être gérés en priorité en étant réduits d’ampleur ou totalement contrés. À contrario, il existe des risques négligeables car l’on considère qu’ils ne vont pas empêcher le bon déroulé du projet, ils vont le freiner tout au plus. Pour savoir s’ils sont effectivement négligeables, il faut calculer la perte potentielle qu’ils vont amener au projet et à l’entreprise. Si la résolution de ce risque coûte plus que le risque lui-même, alors il est négligeable. Cela ne signifie pas pour autant que tous ces risques négligeables ne seront pas traités. Si nous en laissons effectivement trop, cela pourrait s’avérer dangereux. C’est donc un travail de tous les instants.

Related posts

La transformation d’une vidéo dans Movavi Video Editor

sophie

Profitez des offres les plus fantastiques pour les appareils Huawei!

Jeff

La cybersécurité, un enjeu de taille

sophie