Image default
Auto Moto

Quels documents pour devenir chauffeur de taxi ?

Rate this post

Devenir VTC  est un rêve pour un enfant qui aime l’aventure routière de la ville.  Mais, ce métier est uniquement destiné à ceux qui sont  qualifiés comme tant d’autres postes d’ailleurs. C’est pourquoi, il faut connaitre le métier pour savoir ses besoins et notamment pour mieux comprendre les attentes professionnelles que cela impliquent. Après cela,  pour les besoins légaux, ces professionnels doivent fournir les dossiers nécessaires et respectent les conditions suivantes.

Voici les conditions de base pour devenir un VTC

D’abord, selon pole carte grise la voiture doit répondre aux exigences légales en vigueur. Cela consiste d’abord celle catégorisées dans le haut de gamme, et celle dont la société peut qualifier comme un transport confortable pour le transporteur à titre onéreux. Et autres que le véhicule en question, le chauffeur a des obligations à remplir pour  être qualifié comme tel.

Les conditions concernant le chauffeur

En ce qui concerne le chauffeur, il doit créer une société en son nom ou à un autrui et il deviendrait un employé.  Et c’est une fois l’immatriculation enregistrée qu’il pourra procéder à des démarches pour obtenir la carte pro VTC ou une licence capacitaire au transport des personnes. Normalement, les chauffeurs de VTC s’immatriculent sous la forme juridique de la SASU. N’oubliez pas, que pour une immatriculation en bonne et due forme d’une société, il est nécessaire de publier une annonce légale à fournir au greffe du tribunal ou à un autre Centre de Formalités des Entreprises. Pour un gain de temps et un gain d’argent, le site pole carte grise est votre partenaire, plus précisément pour les idées et l’obtention des dossiers légaux.  Le chauffeur doit obtenir une autorisation de transport en obtenant soit la carte pro VTC avec inscription au registre VTC soit en obtenant une licence capacitaire au transport de personnes. Cette deuxième option est destinée aux futurs gestionnaires d’une société de transport, qui envisagent de développer une flotte de chauffeurs et de véhicules.
Nous allons maintenant revenir plus en détails sur le texte de loi encadrant la profession de VTC et les formalités administratives à exécuter pour commencer son activité !

 

 

Related posts

Bien choisir son auto-école en 5 règles

Laurent

Réalisation de visserie sur mesure pour moto

sophie

Le système de navigation par satellite pour une administration contrôlée des voitures utilitaires

sophie