Image default
Emploi et Enseignement

Combien gagne un expert-comptable ?

Rate this post

Les experts-comptables ont des compétences indispensables pour les entreprises, commerçants, artisans et professions libérales dans la gestion de leur comptabilité. Comment se détermine leur salaire, et quelles formations faut-il suivre pour exercer leur métier  ?

Des salaires déterminés par les syndicats

Un expert-comptable exerce des fonctions de conseil et travaille le plus souvent au sein d’un cabinet d’expertise comptable. Il est chargé de l’accompagnement des entreprises, artisans, commerçants, collectivités territoriales et professions libérales dans toutes les tâches et démarches relatives à leur comptabilité. Il est à rappeler qu’un tel professionnel doit avoir prêté serment pour pouvoir exercer.

La profession d’expert-comptable est régie par la convention collective des experts-comptables et des commissaires aux comptes, également appelée « convention 3020 » du 9 décembre 1974. Cette convention est négociée par les syndicats des salariés et des patrons du secteur de la comptabilité. Elle détermine les conditions de travail et fixe un salaire minimum pour chaque expert-comptable selon une classification par niveau, du niveau 1 au niveau 5 en fonction des divers critères définis par la direction de l’entreprise.

En 2017, des négociations entre syndicats patronaux et salariés ont débouché sur une nouvelle grille salariale. L’accord conclu permet une augmentation des salaires minimums de 0,60 %. Puisqu’il s’agit d’un salaire minimal, le professionnel a la possibilité de le négocier en fonction de son expérience, de ses compétences opérationnelles et de l’entreprise qui l’embauche. Il est à souligner qu’il y a une différence de salaire, qui tend néanmoins à se réduire depuis un certain temps, pour un poste identique entre une femme et un homme.

En France, on compte un peu plus de 25 000 experts-comptables, un chiffre en augmentation constante, car le marché est loin d’être saturé. Généralement, ces professionnels gagnent bien leur vie. Il est difficile d’établir une grille salariale précise, car les revenus dépendent de l’expérience, du lieu d’implantation et du volume de contrat traité. Un expert-comptable à son compte touche un revenu brut mensuel de 5 000 euros, tandis qu’un salarié en début de carrière gagne 2 500 euros hors primes. Les salaires mensuels peuvent grimper jusqu’à 9 000 euros.

Les formations à suivre pour devenir expert-comptable

Trois diplômes successifs sont nécessaires pour devenir expert-comptable : le diplôme de comptabilité et gestion (DCG) de niveau bac+3, le diplôme supérieur de comptabilité et gestion (DSCG) de niveau bac+5 et le diplôme d’expertise comptable (DCG), de niveau bac+8. À l’issue d’un stage rémunéré de trois ans, il faut passer un examen final comprenant une épreuve écrite portant sur la révision contractuelle et légale des comptes, une autre épreuve écrite sous forme de QCM portant sur la réglementation professionnelle et la déontologie et une soutenance de mémoire en rapport avec l’activité d’expert-comptable ou de commissaire aux comptes.

Il est à savoir que le master comptabilité, contrôle et audit (CCA) permet de rejoindre la filière de l’expertise comptable, et que chaque niveau de diplôme donne accès à des métiers différents dans la comptabilité, la finance et la gestion. La principale évolution professionnelle est le passage du statut de salarié à celui de libéral. L’expert-comptable doit alors se constituer ou racheter une clientèle personnelle. Dans les grandes entreprises, il peut devenir directeur comptable, directeur financier ou commissaire aux comptes.

Related posts

Pourquoi devriez-vous fournir une formation à la clientèle?

Oscar

CONSEILS POUR CHOISIR DES DISTRIBUTEURS DE VÊTEMENTS EN GROS

Laurent

Bien parler l’anglais, une approche qui vous aide à progresser

Jeff